Anticiper l’avenir au niveau du logement

S’assumer, être acteur de sa vie, c’est prendre le temps de s’arrêter pour faire le point, réfléchir, s’interroger, envisager l’avenir et faire des choix en connaissance de cause. Ces choix concernent notamment l’endroit où l’on veut vivre à 70, 90 et 100 ans. Pour aider les personnes dans cette réflexion, Senoah a publié une brochure intitulée « Envisager aujourd’hui son chez-soi de demain. Guide pour choisir son habitat », ainsi que quatre fascicules d’aide à la recherche d’un lieu de vie. Ces outils sont téléchargeables gratuitement en cliquant sur les onglets ci- dessous (voir bas de page).

NB : Etre acteur de sa vie passe aussi par une anticipation au niveau juridique (déclaration anticipée de soins, désignation d’une personne de confiance, etc.). Vous trouverez plus d’informations dans la rubrique « anticiper l’avenir au niveau juridique » de notre site internet.

 

Envisager son chez-soi de demain ?

Le passage à la retraite marque souvent l’entrée dans un nouveau chapitre de la vie. Libérés des contraintes liées à l’activité professionnelle, nombreux sont ceux qui estiment que le moment est propice pour penser à son chez-soi de demain, à son chez-soi quand la maison familiale ne sera plus tout à fait adaptée à l’état de santé ou aux attentes et besoins de la personne.

De nombreux experts s’accordent à dire qu’une étape de la vie non préparée constitue un passage beaucoup plus difficile à vivre. La préparation permet à la personne d’accepter plus facilement une situation qui pouvait lui paraitre de prime abord inconcevable. De même, anticiper n’engage à rien. Ce n’est pas parce qu’on y réfléchit, qu’on se renseigne et qu’on prend les devants, qu’on vieillira plus vite et qu’on devra obligatoirement ou plus rapidement quitter sa maison. Que du contraire !

Se projeter dans l’avenir et préparer le moment où la maison telle qu’elle est aujourd’hui ne sera plus adaptée (parce que les gestes de la vie quotidienne comme cuisiner, se laver, marcher, etc. deviendront difficiles) permettra de vivre cette étape de la vie plus sereinement et paradoxalement, permettra aussi de vivre plus longtemps chez-soi.

 

Envisager son chez-soi de demain, oui mais comment ?

Anticiper son futur chez-soi est un cheminement personnel et continu. Toute situation évolue. Les choix que l’on fait à un moment donné peuvent évoluer avec le temps, comme les besoins et l’état de santé.

La préparation passe d’abord par une réflexion personnelle sur les besoins, sur les attentes et sur les ressources (personnelles, familiales, financières, physiques, matérielles, etc.).

Il est extrêmement important d’en parler avec vos proches. Même si ce n’est pas une démarche facile, elle en vaut la peine. D’une part, cela permet d’approfondir la réflexion et de faire connaitre les choix personnels pour l’avenir. Ceux-ci pourront être davantage respectés puisqu’ils seront connus. D’autre part, en cas de confusion, d’accident, l’entourage sera soulagé de savoir quelle décision prendre pour respecter votre volonté. Enfin, cette discussion peut contrecarrer les mésententes familiales liées aux questions du choix d’un lieu de vie.

Il est utile aussi de vous faire aider par des professionnels qui pourront donner des conseils pratiques, fournir des informations précieuses et répondre aux questions qui vous préoccupent.

Aller sur place permet également de vous faire une idée sur ce que vous voulez pour l’avenir. Aller visiter différents types de lieux de vie (habitat groupé, maison de repos, résidence-services, etc.), rencontrer des personnes qui y vivent, faire des séjours temporaires, tout cela peut rassurer, aider à affiner vos volontés et aussi démystifier le changement de lieu de vie. Visiter n’est pas un engagement définitif, mais bien un moyen de faire son choix.

 

Quand mon chez-moi devient institutionnel

Avec le temps, la situation familiale, physique, médicale, environnementale évolue. Votre état de santé ne vous permet plus de vivre chez vous dans des conditions dignes, vous vous sentez isolé/e ou en insécurité, vos proches s’épuisent. Pour diverses raisons, l’institution semble la meilleure réponse à vos besoins.

L’entrée en institution est un moment délicat pour tous (personne et famille), surtout quand elle n’a pas été véritablement décidée par la personne elle-même. Celle-ci doit faire face à de nombreuses ruptures et pertes, voit son âge avancer et ses capacités diminuer. La famille culpabilise souvent de ne pas pouvoir s’occuper elle-même de son parent âgé.

L’entrée en institution est plus difficile quand elle n’a pas été anticipée ni préparée.  Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille entrer en maison de repos avant d’en avoir besoin. Nous vous conseillons simplement d’y penser et de vous renseigner sur toutes les possibilités de choix. Pour ce faire, nous vous invitons à consulter la rubrique « Lieux de vie » de notre site internet.

 

* Comment choisir une maison de repos, une maison de repos et de soins ou une résidence-services ? 

 

Il existe des centaines d’établissements en Wallonie, tous différents. Il est donc essentiel de cibler vos souhaits et besoins pour faire le meilleur choix pour vous.

Pour ce faire, l’asbl Senoah a construit trois fascicules qui se veulent être une aide à la réflexion et à la visite pour choisir un établissement. L’un concerne les maisons de repos, l’autre les résidences-services et enfin le troisième concerne les habitats alternatifs. La brochure de Senoah, « Envisager son chez-soi de demain », peut également vous aider. Ces outils sont disponibles gratuitement sur simple demande ou en cliquant sur les onglets ci-dessous.

Pour vous aider à trouver des établissements qui pourront répondre à vos attentes, vous pouvez envisager de répondre aux différentes questions ci-dessous (liste non exhaustive). Par ailleurs, nous insistons à nouveau ici sur l’importance de parler de vos souhaits avec vos proches et d’entendre leurs préoccupations.

  • Où souhaitez-vous habiter ? Souhaitez-vous vivre dans votre région actuelle ou vous rapprocher d’un membre de votre famille, d’un ami, ou changer tout simplement de région ?
  • Quels sont vos besoins en soins et en aides quotidiennes ?
  • Quels sont vos attentes et vos désirs par rapport à votre futur lieu de vie ? Souhaitez-vous avoir des activités, vivre en centre urbain, pouvoir continuer à aller au marché de votre commune, emporter vos meubles, avoir accès à des transports en commun, garder votre animal de compagnie, etc. ?
  • Quelle impression avez-vous de l’établissement lors de la visite ? Comment vous y sentez-vous ? Le cadre est-il chaleureux ?
  • Comment se sont passées les rencontres avec la direction et le personnel ? L’accueil a-t-il été agréable ?
  • Que disent le règlement d’ordre intérieur, le projet de vie et la convention d’hébergement des établissements ?
  • Combien l’hébergement coûtera-t-il au total par mois (hébergement et suppléments)?
  • Vous êtes-vous inscrit/e sur des listes d’attente ?
  • Souhaitez-vous loger quelques jours dans l’établissement pour voir comment ça se passe ?

NB : vous trouverez le détail de ces différentes questions dans notre brochure « Envisager aujourd’hui son chez-soi de demain ».

 

* Visiter une maison de repos, oui mais comment ?

Pour être accueilli/e par un membre du personnel disponible et qui a du temps à vous consacrer pour la visite, nous vous conseillons de prendre rendez-vous.

Quelques pistes à explorer lors de votre visite :

  • Visiter les chambres (surface, équipement, etc.) et les locaux collectifs.
  • Réfléchir à l’accessibilité des lieux : personne à mobilité réduite, transport en commun, accessibilité vers l’extérieur, contrôle des entrées et sorties, etc.
  • Savoir si l’on peut prendre des objets personnels : meubles, lits, décoration, etc.
  • Savoir si les animaux de compagnie sont admis dans l’établissement ou en visite
  • Discuter avec le personnel et éventuellement les résidents : les résidents peuvent-ils faire des choix sur des questions les concernant ? Leurs habitudes sont-elles respectées ? Peuvent-ils aller et venir librement ? Quelles sont les pratiques face à des comportements difficiles à gérer ? Y a-t-il des heures de visite ? Les visiteurs peuvent-ils prendre le repas, passer la nuit ? Quelles sont les activités proposées ? Le personnel répond-t-il aux questions et inquiétudes des proches et des résidents ? Comment se passe le conseil des résidents ? Vous sentez-vous bien accueilli/e par le personnel ? etc.
  • Observer les résidents : leur attitude, leur expression, leur tenue vestimentaire, l’endroit où ils se trouvent, la manière dont le personnel s’adresse à eux, les attitudes du personnel à l’égard des personnes, etc.
  • Observer le tableau d’affichage : menus, activités, sorties, actualités diffusées, numéro d’agrément, etc.
  • Demander à connaitre les horaires d’une journée type : repas, activités, toilettes, soins, heures de visite, etc.
  • Se renseigner sur les services proposés tels que la coiffure, manucure, etc.
  • Se renseigner sur le prix de l’hébergement et les suppléments.
  • Se renseigner sur la cuisine, les menus, les horaires, le respect des habitudes.
  • Consulter le règlement d’ordre intérieur, la convention d’hébergement (contrat contenant toutes les informations utiles à l’hébergement) et le projet de vie (définit l’identité de l’établissement, l’ensemble des actions et des mesures destinées à assurer l’intégration sociale et la qualité de vie des résidents)
  • Se renseigner sur le degré de dépendance des résidents en général.
  • Se renseigner sur le degré de dépendance accepté par l’établissement. En effet, l’évolution de l’état de santé de la personne l’oblige dans certains cas à changer de chambre ou d’établissement. Il est bon de le savoir dès le départ.
  • Se renseigner sur le fonctionnement de la liste d’attente et les modalités d’inscription (documents à prévoir, etc.).

 

Les outils de Senoah : (cliquez sur les images pour les découvrir )

 

*   Maison de repos     iconePdf

*   Maladie d’Alzheimer ou maladie apparentée     iconePdf

*   Résidence services     iconePdf

*   Habitat groupé     iconePdf

* La brochure « envisagez aujourd’hui son chez soi de demain »  Miniature web

senoah_logo_b