Pourquoi est-ce tabou d’envisager un changement de lieu de vie quand l’âge avance ?

Mar 24, 2020 by

L’étude réalisée en 2017 par les volontaires de SENOAH a révélé que la majorité des aînés n’anticipait pas un changement éventuel de lieu de vie. De plus nous constatons, au quotidien, par le travail social et juridique de notre ASBL, que la majorité des entrées en MR et MRS se passent dans l’urgence et sans préparation voire sans consentement.

Très souvent la décision de changer de lieu (mode) de vie se prend suite à une hospitalisation ou quand le domicile atteint à ce point ses limites que seule la solution envisagée est l’entrée en maison de repos.

Des éléments déclencheurs tels qu’une chute, une diminution des capacités cognitives, le décès d’un conjoint, l’éloignement des enfants, entraînent des décisions prises dans la précipitation. De telles décisions résultent rarement de choix « libres et éclairés ».

Pour plus d’informations cliquez sur le fichier PDF ci-dessous.

 

Partager